Sommaire  Tous les livres  Couvertures BD Musique  Arbres généalogiques Votre pastiche
Recherche



Sang de d’Artagnan

Jehan Lebas

127 pages
1952 - France
Roman

Intérêt: *

 

Ce mince volume publié dans la collection "De cape et d'épée - de l'Aventure, du Panache, de l'Amour!" est l'exemple type d'une utilisation purement opportuniste du mythe d'Artagnan pour faire vendre un livre. Le récit en question n'a en effet aucun rapport avec le plus célèbre des mousquetaires.

Ce récit de cape et d'épée parfaitement banal se passe durant les dernières années du règne de Louis XIV, c'est à dire longtemps après la mort de d'Artagnan.

Il conte, de façon d'ailleurs assez agréable, les aventures de Philippe de Laboise, jeune gentilhomme venu de sa province pour devenir garde du Roi et faire fortune à Paris. Il lui arrive bien sûr toutes sortes d'aventures et il lui faut disputer à un infâme chef de bande la belle jeune fille dont il est tombé amoureux au premier regard.

Les qualités intrinsèques du récit étant sans nul doute insuffisantes pour en assurer le succès commercial, l'auteur a eu l'idée géniale de faire de son héros… le petit neveu de d'Artagnan. Généalogie à l'appui (Philippe est le petit-fils de la sœur du mousquetaire), le jeune homme explique au début du livre son lien de parenté avec le héros, après quoi il n'en sera plus question. Mais cette trouvaille permet de faire figurer le nom de d'Artagnan dans le titre: le tour est joué!

 Voir l'arbre généalogique de d'Artagnan


Extrait du chapitre 1 Triste entrée dans Paris

(Philippe) voulut pourtant faire une tentative. Il s'approcha des archers et déclara:

- Je dois me rendre chez M. de la Baillarde. On m'a volé mes papiers.

Il conta sa mésaventure, mais les archers, sceptiques, secouèrent la tête.

- On nous fait entendre bien d'autres histoires, dit l'un d'eux. S'il fallait tout croire...

L'exempt se montra inflexible.

- Et dire que je suis le petit-neveu du Capitaine d'Artagnan! s'écria Philippe, et petit cousin de M. d'Ambure.

Les autres se regardèrent. Ils étaient visiblement émus.

- Prouvez-nous la chose, dit l'exempt.

Philippe tira de son gousset une miniature.

- Le voleur ne l'a point trouvée, dit-il. M. d'Artagnan avait une sœur, restée au pays, une adorable fille prénommée Anne-Marie. Elle a épousé un monsieur de Laboise. Sachez que leur fils unique, Hugues de Laboise, est mon père. Il vit toujours à Saint-Junien, en son château un peu branlant.

L'exempt était fort embarrassé.

Les deux hauts personnages dont se recommandait le voyageur pourraient se fâcher en apprenant que Philippe avait été refoulé. On décida d'envoyer un archer porteur d'un message jusqu'en l'hôtel de M. d'Ambure.

Philippe, de qui la bonne mine plaisait, fut invité à vider un gobelet avec les archers, leur parla longuement du grand-oncle d'Artagnan, si bien que le temps passa vite. La matinée était déjà fort avancée lorsque l'archer revint avec l'ordre de laisser passer M. de Laboise.

- C'est égal, s'écria celui-ci, je retrouverai le coquin, dussé-je remuer tout Paris!


 

 Sommaire  Tous les livres  Couvertures BD Musique  Arbres généalogiques Votre pastiche
Recherche