Sommaire  Tous les livres  Couvertures BD Musique  Arbres généalogiques Votre pastiche
Recherche



The wee musketeers

Robert Bresloff

208 pages
Hungry Goat Press - 2009 - États-Unis
Roman

Intérêt: **

 

 

Ce petit roman destiné aux jeunes adolescents raconte l’histoire de trois garçons de onze ans, Bobby, Fritzy et Keith, qui vivent dans un village de l’Amérique contemporaine. Pour tromper leur ennui, ils jouent aux trois mousquetaires en s’identifiant respectivement à Athos, Porthos et Aramis. Avec un gros problème: il leur manque d’Artagnan.

Mais le grand-père de Bobby, qui leur raconte de merveilleuses histoires, a un secret: son exemplaire du livre de Dumas est magique et permet à Granpa Max de se transporter dans l’histoire. Problème: ce faisant, le vieil homme interfère avec les événements et suscite involontairement l’emprisonnement d’Athos, Porthos et Aramis, juste avant l’affaire des ferrets de la reine.

Terrifié à l’idée que le roman va s’en trouver altéré irrémédiablement, il amène les trois enfants avec lui dans le récit pour tenter d’empêcher le pire. Les quatre Américains rencontrent d’Artagnan et partent avec lui dans l’expédition de Londres. Ils aident les quatre mousquetaires (les trois autres s’étant évadé entre temps) à mener à bien leur mission. Tout au long, ils s’emploient à éviter toute distorsion majeure avec le roman de Dumas pour que le livre ne s’en trouve pas modifié à jamais. Leur mission accomplie, ils reviennent dans le monde moderne.


La métaphore de la magie de la littérature qui transporte le lecteur dans un autre monde est évidemment assez simple et l’histoire de The wee musketeers (titre qui signifie à peu près «Les tout petits mousquetaires») n’est pas très subtile. Mais le livre est enlevé, gai et bien écrit. Il y a de fort jolis moments, comme lorsque, durant le voyage vers Londres, chaque enfant décide de rester avec son «mousquetaire modèle» pour lui prêter main forte dans la lutte contre les hommes de Richelieu. Au final, un petit livre très sympathique.


Extrait du chapitre 21 The man from Meung

Athos, Porthos and Aramis rushed the guards as D’Artagnan and Rochefort crossed swords. Athos and Aramis took on one swordsman each as the massive Porthos fell upon the other two. There was a great clashing of steel. Blades flashed brightly against the rising light of the street lamps. The boys looked on in amazement as the skilled combatants exacted steel against steel. But Porthos began to struggle against his two adversaries.

“Grandpa Max, What can we do?” cried Bobby.

“See if you can help Porthos!” he replied.

Bobby turned toward the fight. Grandpa Max grabbed him by the collar.

“Remember, Do not!” exclaimed Grandpa Max. “I repeat, do not let D’Artagnan or anyone kill Rochefort! If he dies the book could be ruined forever!”

Bobby nodded. Then, narrowing his eyes at Fritzy and Keith, he raised his sword to the sky.

“Musketeers!” he cried. The others raised their swords. “Let’s go!”

The boys rushed toward Porthos.

“Let’s get him!” cried Keith, his sword ready for battle.

“Geronimo!” screamed Fritzy while at a full run.

Bobby reached the fourth guard first and skillfully slid by his waving blade. He wrapped his arms around the man’s legs. Porthos’ eyes widened as he watched Fritzy and Keith barrel head first into the guard’s stomach, forcing him to trip over Bobby and fall helplessly to the street. Bobby jumped to his feet and with one mighty kick, sent the man’s sword flying into the shadows. Meanwhile, Fritzy and Keith jumped up and down on the man’s chest. He cried for mercy.

 


 

 Sommaire  Tous les livres  Couvertures BD Musique  Arbres généalogiques Votre pastiche
Recherche