Sommaire  Tous les livres  Couvertures BD Musique  Arbres généalogiques Votre pastiche

Recherche


Monte Cristo Complex
in What’s become of Screwloose? and other inquiries

Ron Goulart

9 pages
1971 - États-Unis
SF, Fantasy - Nouvelle

Intérêt: **

 

 

Cette très courte nouvelle de science-fiction se situe en l’an 2031, dans un monde où l’homme s’en remet totalement aux robots et autres androïdes pour l’organisation de la vie quotidienne, depuis le fonctionnement des administrations jusqu’aux tâches domestiques.

Vincent Hawthorn, détective psychiatre, est sollicité par la police pour identifier le malfaiteur surnommé «le Démonteur» qui, tous les jours vers 11 heures du matin, réduit en pièces détachées tous les robots de lieux comme une cafétéria ou un night-club automatisés.

Il constate que tous ces endroits sont situés juste en face d’administrations particulièrement inefficaces – quoique entièrement robotisées – et fait le raisonnement suivant: quelqu’un arrivant à 9 heures du matin pour effectuer une démarche serait normalement toujours dans la salle d’attente vers 11 heures et donc sur le point d’exploser. Au comble de la rage, n’étant même pas encore au contact des robots de l’administration, il pourrait se précipiter dehors et s’en prendre aux premiers robots lui tombant sous la main.

Il suffit donc, pour trouver le coupable, d’identifier une personne s’estimant victime de graves injustices de la part de l’administration et éprouvant un violent besoin de se venger. Une maladie que le détective psychiatre baptise du nom de «syndrome de Monte-Cristo»…

L’enquête donne raison au détective: elle identifie un certain Alfred Meskin, qui a subi quelques malheurs… Une erreur de virgule dans un relevé informatique lui a valu de recevoir 1/1000ème de son héritage familial; le Bureau des Mariages a envoyé par erreur sa femme en prison; le Bureau du Travail l’a envoyé travailler sur Mars en tant que ramoneur, alors qu’il était moniteur de golf…

Et c’est d’ailleurs pendant son exil sur Mars qu’il a réussi à changer d’identité et à gagner beaucoup d’argent. A peine revenu sur Terre, comme l’avait prévu Hawthorn, il a tenté de se rendre dans les administrations responsables de ses déboires pour se venger et, en désespoir de cause, a attaqué les robots qui passaient à sa portée.


Très enlevée et proprement hilarante, cette nouvelle de Goulart, connu par ailleurs pour son abondante œuvre de science-fiction, est une grande réussite.


Extrait

"Do you sense a pattern yet?"

"The violence, the scrawled word," said Hawthorn. "There’s a strong flavor of revenge. And frustration."

"You think?"

"The location of the three places is significant," said Hawthorn. "Always across the street from a government office. What would frustrate you about those places?"

"The three in question, Legal Procedures Center, Employment Complex and State Marriage Bureau, are among the most difficult to deal with. There is a great deal of circumlocution."

"Exactly," said Hawthorn. "If you set out to call on a specific part of one of those buildings, say at nine in the morning when they open their doors, by eleven how far along would you be?"

"Not very. You'd still be in a pre-waiting room probably. Or at best in one of the actual waiting rooms." It's a painful fact that many androids simply don't function as well as I do.

"Each of those three administration buildings is staffed almost entirely by machines and androids," said Hawthorn. "But if you went to one of them, bent on revenge, chances are you wouldn't even get near an android in your first couple of hours. You'd have to, with a low patience quotient, rush out someplace else to take out your frustration. To the nearest open android joint."

"Usually right across the street."

"This," announced Hawthorn, "could be a Monte Cristo complex."

"Meaning?"

"Somebody feels he's been wronged by a certain number of government bureaus. Maybe he's even been sent away, transported in a manner he thinks unjust. Dumped onto one of the planet colonies. He returns, sets out to revenge himself on those responsible for his troubles. Like the Count of Monte Cristo did once he got the dough. Except this guy can't even get at those he’s after. He settles for substitutes."


 Sommaire  Tous les livres  Couvertures BD Musique  Arbres généalogiques Votre pastiche
Recherche